Coronavirus : Quel impact sur les bureaux sur le long terme ?
novembre 19, 2020

Opter pour un bureau ergonomique, pour une meilleure qualité de vie au bureau

Le mobilier de bureau ergonomique est devenu indispensable pour préserver les travailleurs, et leur productivité. Le type de travail effectué, et les gestes que cela induit, va influer sur le choix du bureau ergonomique et du fauteuil qui l’accompagne. Voici donc le guide Bureau Concept pour choisir son bureau.

Choisir un bureau ergonomique adapté à son activité ?

Tous les secteurs d’activités n’ont pas les mêmes besoins : dans un bureau d’études par exemple, on privilégiera un grand bureau pour pouvoir y dérouler des plans. Dans une agence digitale, il faudra prévoir un espace suffisant pour y mettre un grand écran (ou plusieurs), tout en laissant la place au salarié pour pouvoir griffonner des croquis ou prendre des notes. Dans d’autres secteurs, il faudra prévoir un retour pour accueillir des bannettes à courriers ou des rangements de dossiers « en cours » pour une organisation efficace.

Avec un bureau ergonomique, les travailleurs limitent les mouvements : tout ce qui est utilisé régulièrement est à portée de main. Pour les outils utilisés moins souvent, ils sont plus éloignés voire déportés sur d’autres éléments du mobilier (caisson, étagère, etc).

En somme, un bureau adapté à l’activité et la morphologie du salarié est un outil conçu pour gagner en confort et donc en productivité.

À noter que ces conseils s’appliquent tout autant aux bureaux de direction. En effet, les dirigeants aussi ont tout à gagner en adoptant du mobilier de bureau ergonomique.

Le bureau réglable en hauteur

La solution le plus versatile actuellement, le bureau réglable, est idéal en matière d’ergonomie. Le réglage en hauteur permet d’adapter le bureau à la morphologie du travailleur pour lui permettre d’accomplir ses tâches dans une position idéale. Surtout si le bureau est accompagné d’un fauteuil ergonomique.

Le bureau électrique

Pour aller plus loin, il est même possible d’opter pour un bureau électrique. Ce dernier offre la possibilité d’alterner les positions de travail. En effet, l’alternance entre travail assis et travail debout est de plus en plus recommandé pour limiter les troubles musculo-squelettiques (TMS) au bureau. Le changement de position sollicite les muscles différemment, réduisant la fatigue.

Des accessoires ergonomiques

Pour améliorer l’ergonomie, nous vous conseillons de compléter l’installation avec des accessoires ergonomiques. Un bras d’écran, une souris ergonomique ou même plus simplement un caisson adapté seront des alliés parfaits pour éviter les TMS.

 

Vous l’aurez compris, un bureau ergonomique est un outil de confort, mais aussi de productivité. Son coût n’est donc pas forcément plus élevé puisqu’il permet de limiter les troubles musculo-squelettiques et les arrêts de travail liés à ces TMS. Et cela peut aussi être un atout différenciant de votre marque employeur face à la concurrence.
En outre, nous vous proposons différentes gammes de bureaux ergonomiques adaptés à vos besoins, du bureau en open-space au bureau du dirigeant.

Comments are closed.

Buy now