Une posture de travail ergonomique en télétravail
avril 12, 2021

Quel modèle pour les bureaux après le covid19 ?

En distanciel ? En présentiel ? Entre les deux ? Les modèles et les possibilités pour les bureaux post-covid19 sont devenus nombreux suite aux confinements successifs.

En effet, avant la pandémie, l’aménagement des bureaux était assez similaire dans de nombreuses entreprises, y compris dans des secteurs d’activités différents. Dans l’ensemble, les salariés se déplaçaient dans les bureaux de l’entreprise, souvent situés en périphérie des villes.
Les différents confinements ont poussé en masse les entreprises vers le télétravail, à tel point qu’aujourd’hui, nombreux sont les salariés qui se demandent s’ils doivent retourner au bureau à temps plein, ou se tourner vers un système plus hybride mêlant travail à distance et dans les locaux de l’entreprise. Ces questions ont un impact non-négligeable sur la conception des bureaux et leur aménagement.

La fin du modèle unique

Il n’existe pas de réponse unique à cette problématique, d’autant plus que les avis des travailleurs (salariés comme dirigeants) peuvent diverger. On pourrait regrouper ces avis en trois catégories :

  • Pour certains, le télétravail est un véritable succès et un mode de travail qui devrait rester.
  • Pour d’autres, il faut absolument de l’interaction quotidienne entre les personnes.
  • Enfin, certains privilégieront un entre-deux, mêlant présentiel et distanciel.

Difficile dans ces conditions de dégager une tendance de ce que sera le travail dans les bureaux avec la fin de la pandémie. Pour avoir une petite idée, tournons-nous vers l’Australie.

Quel modèle de bureaux en Australie ?

Pourquoi l’Australie ? Pour la simple et bonne raison que le pays des Kangourou a réussi à contrôler la pandémie assez tôt, provoquant un retour à la « normalité » plutôt rapide. Ce retour à la vie « normale » nous donne un aperçu de ce que pourraient être les modèles de fonctionnement des bureaux post-covid19. De cette « expérience » australienne, on peut en déduire 4 modèles principaux :

On ne change rien, ou presque 

C’est le retour à la « normalité » comme avant la pandémie, avec des travailleurs présents de 9h à 18h. Peut-être avec un peu plus de flexibilité sur les questions de télétravail occasionnel.
Aucun changement du côté de l’aménagement des bureaux.
Toutefois, dans les grandes villes on note une désertion des grands locaux au profit de surfaces plus petites, et plus proche des lieux de résidence des salariés.

Le flex-office

Les salariés alternent télétravail et présence sur site, et n’ont donc plus besoin d’un bureau attitré. Chaque bureau devient donc un espace partagé, ce qui est une solution idéale dans les entreprises ayant des open-spaces.

Un lieu de rencontre et de coworking

Les bureaux se transforment en lieux de rencontres et de coworking. Les télétravailleurs s’y rendent pour une demi-journée, voire une journée, pour socialiser et travailler ensemble. Les espaces de bureaux mutent petit à petit en espaces confortables et propices aux échanges plus informels.

Dans certains cas, les entreprises ouvrent leurs portes aux freelances pour qu’ils viennent en mode coworking dans les locaux.

Télétravail à temps plein

Les salariés travaillent depuis chez eux, et se réunissent virtuellement au travers de messageries et logiciels de visioconférences. Plus occasionnellement, des réunions sont organisées en physique.

Certaines entreprises embrassent ces 4 modèles, quand d’autres n’en choisissent qu’un ou deux. Le choix est essentiellement lié à la culture de l’entreprise, et à la confiance des dirigeants envers leurs salariés. Une chose est certaine, le modèle unique « tout ou rien » est en passe de disparaître au profit d’organisations plus polyvalentes et diversifiées. Ce qui en fait, pour nous chez Bureau Concept, une source de challenge et de défi à relever pour satisfaire les entreprises avec lesquelles nous travaillons.

 

Comments are closed.

Buy now